En Vrac : Lundi 2 février 2015

Au lendemain de sa rencontre avec son homologue grec, Yanis Varoufakis, Michel Sapin affirme que la priorité du nouveau gouvernement grec emmené par Alexis Tsipras est de faire en sorte « que chaque Grec paie ses impôts ». « C’est le sujet principal en Grèce, affirme le ministre des Finances sur Europe 1 ». « La dette grecque, c’est une dette dûe à ceux qui sont venus en aide à la Grèce et donc à chaque contribuable européen, rappelle Michel Sapin. Il n’est pas question de transférer le poids de la dette des Grecs vers les contribuables français ou allemand. Il faudra rembourser la dette, c’est une chose; les modalités de remboursement en sont une autre ». (source)

C’est la moindre des choses…

Après, le problème avec Sapin est toujours le même : le type a tellement menti depuis 2 ans que sa parole ne vaut absolument rien…

———————————————————————————————————-

Thomas Piketty, l’économiste rock star comme le surnomme les anglo-saxons, dit que les européens devraient s’inspirer du Japon qui a connu une période de déflation alors même que des politiques monétaires avaient été mises en place pour l’éviter. « L’une des leçons à tirer est que ce n’est pas suffisant d’imprimer des billets », a dit l’auteur du Capital au XXI e siècle au cours d’une interview samedi à Tokyo. «Si vous faites marcher la planche à billet, vous pouvez crée des bulles sur le marchés d’actions, et sur le marché immobilier. Mais ça ne provoque pas nécessairement une hausse des prix de la croissance ». (source)

c’est tout ce que « l’économiste star » a à dire ? C’est ça proposition ? Et sinon, vous proposez quoi en dehors de ce que tout le monde sait (à condition d’avoir un QI superieur à 70) ?

C’est bien un pipoconomiste…

———————————————————————————————————-

Les Lorrains ont voté « Non » à la construction d’une nouvelle gare TGV, à 20 km de celle existante, lors d’une consultation organisée par le Conseil régional marquée par une abstention d’environ 90%, a reconnu dimanche soir le président PS de la collectivité, Jean-Pierre Masseret.

On peut se demander la valeur de ce truc avec 90% d’abstention mais on peut aussi demander la valeur et la légitimité d’un président élu avec un moins de 50% des votes exprimés.

« Les tendances (en faveur du « Non ») sont connues. Nous allons réunir prochainement le Conseil régional, car une interprétation des résultats sera nécessaire », a expliqué M. Masseret dimanche soir, sans préciser si la construction d’une nouvelle gare aura lieu ou non. Selon les dépouillements de 2.233 communes sur 2.336, le « Non » s’imposait en recueillant 58,66% des suffrages, pour une participation de près de 10%. Les résultats définitifs seront connus le 6 février.

Heu… 58.66% de « Non », je ne vois pas très quelle interprétation on peut donner à cela… Visiblement les gens ne veulent pas de cette gare mais peut être que Mr Masseret, en bon socialiste va nous expliquer qu’en réalité les gens veulent de cette gare, forcément couteuse donc forcément indispensable.

Une gare TGV existe déjà en Lorraine, à Louvigny (Moselle), mais cette dernière n’est accessible que par la route, alors que la nouvelle de Vandières serait reliée au TER. Le projet prévoit par ailleurs la reconversion de Louvigny en gare de fret à grande vitesse. Si la Meurthe-et-Moselle et les Vosges ont voté « Oui », les électeurs de Meuse et surtout de Moselle ont largement rejeté le projet. (source)

Alors la on est dans l’ubuesque… Les élus ont fait construire une gare TGV en pleine campagne, uniquement accessible par la route alors que celle de Nancy est très bien et bien plus pratique. Voyant leur connerie et leur incompétence (et probablement aussi leur corruption) les mêmes élus se disent qu’une autre gare, à 20Km de la première mais celle-ci accessible en TER ce serait bien…

Ma question est donc pourquoi n’ont il pas construite la première gare avec accès en TER ?

La réponse est simple : incompétence et corruption.

———————————————————————————————————-

La guerre des prix va-t-elle se poursuivre dans la téléphonie mobile? Invité du «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro», Stéphane Richard a répondu d’emblée que les prix avaient baissé de 40 % en trois ans, «une bonne nouvelle pour le consommateur et un élément de compétitivité pour l’économie française». Mais le PDG d’Orange a aussitôt mis en garde contre une chute trop importante des tarifs à l’avenir qui empêcherait l’industrie de continuer à investir: «2014 est la première année où les investissements ont baissé dans le secteur. Pour notre part, nous avons perdu 2 milliards d’euros de marge annuelle, mais nous avons décidé de ne pas sacrifier nos investissements.» Et de rappeler qu’Orange est numéro un à la fois dans le fixe, le mobile, la fibre optique et la 4G. (source)

Je suis d’accord avec lui. C’est très bien la concurrence, c’est très bien la baisse des prix mais si cela se fait au détriment de l’investissement c’est une concurrence improductive.

Si Free a réussi dans l’internet c’est grâce à leur avance technologique (donc leur investissement) mais il est vrai que la qualité du service, la qualité du réseau est vraiment moyenne.
Sur le mobile c’est encore pire, le service et la qualité du réseau Free sont très très moyens, voir même franchement pas bon. Certes c’est pas cher mais si c’est au détriment de la qualité et de l’investissement je ne vois pas vraiment l’intérêt. Je préfère payer quelques euros de plus pour avoir un service de qualité.
Nous sommes quand même très très en retard sur la fibre optique en France par exemple et les faibles marges de ‘l’industrie, dues à la guerre des prix et aux faibles marges ne permettent pas aux compagnies d’investir massivement.

Autre problème, si Free arrive à conserver des marges relativement importantes c’est aussi parce que ses salariés sont peu payés. Cela me rappelle Henri Ford qui expliquait que s’il payait bien ses salariés c’était pour que ceux ci soient aussi des clients. La guerre des prix dans l’internet a causer pas mal de licenciements et une baisse des investissements et donc on peut se poser la question savoir si une baisse des prix est une bonne idée si les gens ne peuvent plus se payer l’abonnement.

En gros et pour simplifier : ça sert à quoi un prix bas si la qualité n’est pas au rendez-vous et que vous ne pouvez plus vous payer internet parce que vous êtes au chômage ?

Je fais partie des gens qui préfèrent payer un peu plus cher pour la qualité. Je préfère moins consommer mais consommer mieux.

———————————————————————————————————-

Exit la taxe à 75 %, dont le dernier versement, basé sur les revenus de 2014, s’est réglé ce dimanche. Ce prélèvement qui visait la partie des rémunérations supérieure à un million par an n’aura été appliqué que pendant deux ans, rapporté que 420 millions et concerné qu’un millier de contribuables. Une broutille comparée aux 75 milliards de recettes en 2014 de l’impôt sur le revenu. Le gouvernement s’était engagé à en limiter la durée dans le temps, et le budget, voté fin décembre, a bien validé sa suppression.

Mais le mal est fait. Nombre de dirigeants se sont entre-temps exilés à l’étranger, des entreprises du CAC 40 ou établissements financiers ont délocalisé certains de leurs services. Les patrons de PME qui le pouvaient ont également mis les voiles ou transféré, qui à Bruxelles, Londres, au Luxembourg ou en Suisse, leur direction générale. Autant de recettes non seulement perdues en impôt pour la France, qui s’est du même coup privée du concours de ces contribuables au PIB. (source)

Il n’y a pas de lois de gauche et de lois de droite, il y a des lois qui marchent et celles qui ne marchent pas. Celle la ne marche pas, était inutile et contre productive, exactement comme l’ISF. Ce sont uniquement des lois de communication destinées à tromper les français et surtout elles permettent à nos élus et dirigeant de faire croire que les « riches privilégiés » sont surtaxés pendant que les vrais privilégiés, l’oligarchie, les élus, les députés, les syndicats, les fonctionnaires, les partis politiques et les associations subventionnées lucratives sans but, continuent de se goinfrer avec l’argent des autres.

Ces lois coutent plus qu’elles ne rapportent, elles doivent donc être supprimées.

———————————————————————————————————-

Le front républicain anti-FN est «une folie», a jugé lundi le député UMP Henri Guaino au lendemain de l’élimination de son parti au premier tour de la législative partielle dans le Doubs.

Sur France Inter, le proche de Nicolas Sarkozy a estimé que le résultat de ce scrutin, où le parti de Marine le Pen est arrivé en tête devant le PS sur fond de très forte abstention, était «un avertissement pour tout le monde». «Après le 11 janvier on a pu croire que nous vivions dans un autre monde. Eh bien non, la situation de la société française est inquiétante, la colère de nos concitoyens n’est pas retombée», avec «une très grande fragilité de notre démocratie et de notre cohésion sociale». (source)

Soit l’UMP appelle à voter FN et ils se rapprochent du socialisme-nationaliste et de l’antilibéralisme, soit ils appellent à voter PS et dans ce cas, l’UMPS est une réalité et l’UMP reste le parti socialo-étatiste qu’il a toujours été.

Dans les deux cas, ils sont baisés et c’est bien fait pour eux !

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour En Vrac : Lundi 2 février 2015

  1. atoilhonneur2 dit :

    Soit l UMP…

    C’est oublier le  » Ni, ni  » cher à Sarkozy: ni Front Républicain, ni FN., et donc à l’électeur de choisir.

    • Skandal dit :

      Parce que sinon c’est pas l’électeur qui choisit ? Que des élus osent appeler leur électeurs à voter pour telle ou telle personne est déjà le signe d’une démocratie qui n’en est pas une.

      La logique politique et factuelle de l’UMP voudrait que les membres de ce parti « appellent à voter » pour le PS puisque qu’ils font exactement la même politique.

      Si les électeurs de l’UMP votent au 2ème tour pour le FN c’est la preuve que l’UMP est totalement à coté de la plaque et que ce parti doit se scinder en 2, un coté socialo-centriste avec l’UDI ou le PS et un coté plus à « droite » (en réalité plus à gauche puisque le FN est un parti nationaliste, socialiste et étatiste) avec la FN.

      S’ils votent pour le PS c’est le preuve ultime qu’UMP et PS sont exactement la même chose.

      L’électeur cohérent votera blanc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s