Deux poids, deux mesures, le base du socialisme

La législation sur le secret des affaires, qui était vivement contestée par les médias, va être retirée du projet de loi Macron en discussion à l’Assemblée, indique ce vendredi le président de la commission spéciale sur le texte, François Brottes (PS).

L’instauration, via un amendement parlementaire en commission, d’un secret des affaires dans le code du commerce, assorti de lourdes peines de prison et d’amende, au motif de protéger les entreprises de l’espionnage économique, avait suscité de fortes protestations de la presse et des ONG.

Selon Le Monde, la décision du retrait a été prise jeudi soir selon des sources concordantes à l’issue de discussions entre François Hollande et son ministre de l’économie, Emmanuel Macron. Elle devrait être officialisée ce vendredi.

L’amendement inquiétait la presse et les ONG

L’instauration via un amendement parlementaire d’un secret des affaires dans le code du commerce, assorti de lourdes peines de prison et d’amende, au motif de protéger de l’espionnage économique, inquiétait la presse et les ONG. Jeudi déjà,

 Emmanuel Macron avait annoncé jeudi que les dispositions sur le secret des affaires contenues dans sa loi seraient amendées pour garantir « la liberté de la presse, la liberté d’information, la liberté d’investigation ». (source)

Et la, bizarrement, Claude Bartolone est nettement plus compréhensif et ne demande pas plus de transparence concernant le lobbying des ONG et de la presse alors que, lorsque ce sont les notaire qui gueulent, il s’offusquent…

Voila un deux poids, deux mesures typiquement socialiste.

Quand que je pense que ces gens n’ont que les mots « justice » et « égalité » à la bouche…

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Deux poids, deux mesures, le base du socialisme

  1. Popeye dit :

    Oui « mélacépapareï » et « ta gueule c’est magique » (Vous devez certainement, nauséabond que vous êtes, régulièrement consulter H16…)

  2. Pierre dit :

    Bonjour Skandàl,
    Il y a aussi le financement des films.
    Tu fais un film pro catholique, tu touches peanuts, un film pro musulman, des millions.

    • Skandal dit :

      Je ne vois pas trop le rapport avec le sujet mais oui, le financement des films aussi est totalement partial.

      • Pierre dit :

        L’apôtre, qui est plutôt bienveillant avec le Christianisme, s’est vu refuser des aides finzncieres.
        Qu’allah bénisse la France a touché un beau pactole.

        Cherchez l’erreur :€)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s