Morning Meeting : Mercredi 28 Janvier 2015

Tsipiras donne le ton.

Le nouveau gouvernement grec inclue Mr Varoufakis au poste de ministre des finances, qui se définit lui-même comme un « marxiste libertaire » (qui professait au Texas) et qui fut un des plus grands critiques du programme de sauvetage, n’hésitant pas à dire que le programme d’austérité imposé par l’Allemagne était stupide et serait inefficace.

Il fut aussi « l’économiste » du studio de Jeux Video Valve (le créateur de steam, Half-Life, Counter Strike etc…)  et c’est lui qui « inventa » le model économique de Valve, à base de micro-transactions.

Ce type, probablement intelligent, a gagné beaucoup, beaucoup d’argent en travaillant pour une entreprise capitaliste américaine.

Je ne suis même plus surpris de l’incohérence intellectuelle de tous ceux qui se disent « marxiste » mais qui n’ont aucun scrupule à vivre grassement du système capitaliste.

Il prône un remboursement de la dette indexée à la croissance grecque… pas sûr que l’Allemagne l’entende de cette oreille… Le gouvernement de Tsipiras est donc attendu au tournant par ses électeurs mais aussi par l’UE. La mission de Varoufakis est lmoin d’être facile car chacun sait que la critique est facile, mais l’art difficile.
Reste à savoir si la Grèce utilisera l’héritage historique pour faire flancher l’Allemagne. En 1953 la Grèce et 20 autres créanciers de la RFA ont accepté d’aider l’Allemagne de l’Ouest en : réduisant la dette de 62% + instituer un moratoire de 5 ans sur les paiements et 30 ans pour le remboursement + prévoir une suspension des paiements en cas de mauvaise conjoncture…

La Grèce n’a rien à faire dans l’euro. Effaçons ses dettes (puisqu’elle ne remboursera pas de toutes façons) et sortons ce pays de la zone euro.

—————————————————————————————————————-

En décembre, la France comptait 3,496 millions de chômeurs sans activité. C’est près de 190.000 chômeurs de plus qu’il y a un an (+5,7%) et 602.500 de plus depuis le début du quinquennat de François Hollande.

La hausse du chômage du mois de décembre est légèrement moins forte que les mois précédents : 8100 nouveaux demandeurs d’emploi sans activité se sont inscrits à Pôle emploi (+0,2%), 41.900 (+0,8%) en incluant les personnes qui exercent une activité réduite mais qui sont toujours à la recherche d’un emploi.

Le mois dernier, la hausse du chômage a surtout touché les seniors (+0,6%) quand le chômage des jeunes a légèrement diminué (-0,2%). 43% des demandeurs d’emploi, soit plus de 2,2 millions de personnes, sont inscrites à Pôle emploi depuis plus d’un an. (source)

C’est normal, rien n’a été fait. Aucune réforme digne de ce nom et, de toute évidence, le « pacte de responsabilité » ne sert absolument à rien. Encore une usine à couteuse et inutile qui démontre l’inutilité crasse et l’incompétence des syndicats (et particulièrement le Medef sur ce coup là), des ministres et haut-fonctionnaires à l’origine de ce pacte.

—————————————————————————————————————-

Valéry Giscard d’Estaing est l’ancien président qui coûte le plus cher au budget de l’Etat, avec 2,5 millions d’euros par an, devant Nicolas Sarkozy (2,2 millions) et Jacques Chirac (1,5 million), selon une nouvelle évaluation du député PS René Dosière à partir de données des ministères.

« Plus de six millions d’euros par an, c’est le coût global à la charge de l’Etat des anciens présidents », écrit sur son blog René Dosière, spécialiste de longue date du budget de l’Elysée.

Ce budget ne comprend pas le traitement mensuel des anciens présidents (environ 6.000 euros), ni la rémunération mensuelle de membre du Conseil constitutionnel (12.000 euros) que VGE est le seul à toucher.

Les anciens présidents bénéficient d’un appartement de fonction meublé au service duquel sont affectés deux personnes. Ils ont droit à deux policiers pour leur protection rapprochée, une voiture de fonction avec deux chauffeurs et sept collaborateurs permanents.

Selon une réponse de Matignon du 13 janvier à une question écrite de René Dosière, les dépenses de fonctionnement (principalement les baux des appartements) représentaient en 2014 une dépense de 343.307 euros pour VGE, 309.342 euros pour Nicolas Sarkozy et 242.816 euros pour Jacques Chirac.

Les dépenses de personnel sont elles supportées par les ministères mettant à disposition ces collaborateurs. (AFP)

Il faut supprimé tout ça, très vite, très très vite.

Encore une preuve que l’oligarchie au pouvoir traite bien ses membres au détriment des contribuables.

—————————————————————————————————————-

Un jour, Nora Fraisse découvre une scène insoutenable. Sa fille de 13 ans, Marion s’est pendue dans sa chambre avec son foulard. Commence alors un vrai travail de détective pour elle, afin de savoir pourquoi sa fille a mis fin à ses jours. Dans Marion,13 ans pour toujours* qui sort mercredi en librairie, elle raconte cette quête tragique. (source)

[…]A la fin de son enquête, Nora Fraisse estime que Marion n’a pas été suffisamment protégée par l’équipe éducative du collège et constate que celle-ci n’est pas prête à reconnaître sa part de responsabilité dans le drame. «En face de nous, nous avions une administration muette, des enseignants fuyants et des parents parfois hostiles», raconte-t-elle. D’où son action en justice pour que la lumière soit faite sur le drame. Elle espère aussi que son livre «agira comme un détonateur et fera prendre pleinement conscience de la gravité du harcèlement entre élèves». Et invite l’administration scolaire «à s’évertuer à la vigilance, à l’écoute et à la bienveillance à l’égard des enfants en souffrance». Mais pour cette mère courage, difficile d’imaginer une forme d’apaisement: «la vie est trouée de chagrin (…). On a pris perpète», confie-t-elle.

Ça me fait mal au coeur de lire ça, vraiment… A coté, l’attentat de Charlie Hebdo ce n’est pas grand chose.

Le pire dans cette histoire, c’est que l’administration qui a la prétention d’éduquer les enfants, l’arrogance de définir ce qu’il faut penser ou dire et l’objectif de faire des enfants des « bons citoyens » et se substituant à la responsabilité des parents, se défausse de toute responsabilité quand elle est prise en défaut.

Cette administration c’est l’Éducation Nationale.

—————————————————————————————————————-

Le député UMP Xavier Bertrand ne votera pas la loi Macron, une « escroquerie intellectuelle », et estime que l’extension du travail du dimanche telle que prévue « ne va pas favoriser la création d’emplois ». « J’ai regardé dans le détail et je ne voterai pas cette loi Macron. Comme d’habitude, on continue à faire semblant, à nous faire croire qu’une demi-réforme est une grande réforme », a déclaré Xavier Bertrand aujourd’hui sur LCI et Radio Classique.

Au sujet de l’extension du travail dominical, l’ancien ministre UMP estime que « cette loi ne va pas favoriser la création d’emplois. Quand vous pensez qu’après le vote de cette loi, les Galeries Lafayette et le Printemps n’auront toujours pas le droit d’ouvrir à Paris sur les Grands Boulevards? De qui se moque-t-on? » (source)

Il a raison, surtout qu’en escroquerie intellectuelle, Xavier Bertrand y connait quelque chose puisque que le quinquennat ne Sarkozy ne fut que ça.

Oui, la loi macron est une minuscule réforme à l’utilité douteuse mais c’est toujours mieux que rien. Bertrand lui préfère ne rien faire, c’est encore ce qu’il fait de mieux.

—————————————————————————————————————-

L’indemnité pour frais de mandat versée aux députés a servi pour nombre d’entre eux à l’acquisition de leur local de permanence, enrichissant ainsi leur patrimoine, dénonce depuis plusieurs semaines une association.

Cette pratique est peu connue du grand public, mais les députés peuvent légalement devenir propriétaires des locaux de leur pemanence politique grâce à leurs indemnités parlementaires. Plus précisément via leur Indemnité représentative de frais de mandat, la fameuse IRFM, dont le montant s’élève actuellement à 5770 euros brut. Pour résumer, les parlementaires, députés comme sénateurs, «peuvent acquérir un bien personnel avec de l’argent public», soupire Hervé Lebreton, président de l’association pour une Démocratie directe. Pour lever le voile sur cette pratique, qui n’est ni interdite par l’Assemblée nationale, ni par le Sénat, ce fervent défenseur de la transparence de la vie politique a écrit début janvier aux 577 députés en leur demandant de dévoiler publiquement le détail de leurs dépenses effectuées en 2014, «avec copie des justificatifs correspondants (factures, quittances, reçus…) . «Sans surprise, je n’ai toujours pas de réponse», confiait-il au Figaro la semaine dernière. Retour sur une pratique légale mais contestée. (source)

C’est fous comme la réalité me donne systématiquement raison : Oligarchie, corruption, détournement d’argent etc…

Nos députés sont des voleurs mais comme ce sont eux qui se votent leur propres lois, il va être difficile de faire changer tout ça.

Heads have to roll !!

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s