En vrac : Mardi 27 Janvier 2015

L’association Pour une démocratie directe présente ce mardi un rapport sur l’utilisation abusive de l’indemnité représentative de frais de mandats, relate ce mardi le site Internet de RTL. Cette indemnité représente près de 5.700 euros par mois et est dédiée en principe aux déplacements et aux frais quotidiens, dont la location de leur permanence. Mais selon l’association, certains députés s’en servent aussi pour acquérir leur permanence à leur nom. C’est ce qui pose problème. Car une fois leur mandat terminé, elle reste dans leur patrimoine, précise RTL. En «faisant ça, il use de son mandat à des fins d’enrichissement personnel», estime Hervé Lebreton, fondateur de Pour une démocratie directe.

Une accusation impossible à vérifier

Environ 150 députés seraient propriétaires de leur permanence parlementaire grâce à un détournement de leur indemnité parlementaire représentative de frais de mandats. Mais cette accusation de prise illégale d’intérêts est impossible à démontrer aujourd’hui, précise RTL. Cette enveloppe n’est soumise à aucun contrôle. (source)

Déjà, l’enveloppe n’étant soumise à aucun contrôle, on doit s’interroger. Ensuite c’est encore une preuve de la malhonnêteté intellectuelle de l’oligarchie au pouvoir.

Je rappelle que les députés avaient voté, presque à l’unanimité, contre la fiscalisation et le contrôle de cette enveloppe. Cela en dit long sur leur probité…

————————————————————————————————————-

Deux hommes ont été arrêtés et déférés devant la justice, soupçonnés d’avoir violé, pendant qu’elle dormait, une femme dans une rame du RER A entre Paris et Cergy (Val-d’Oise), a-t-on appris ce lundi de source policière.

La jeune femme de 21 ans a expliqué aux policiers s’être assoupie après avoir pris son RER A dimanche 18 janvier vers 8h du matin à la station Charles-de-Gaulle en direction de Cergy-Préfecture «un jour et une heure où peu de gens sont présents dans le RER», selon cette source. (source)

Plutôt que de mettre des flics devant tous les « sites sensibles » ou de protéger d’anciens ministres dont la vie à aussi peu d’importance qu’un prout, on devrait peut être mettre des flics dans le RER, non ?

————————————————————————————————————-

Quand des salafistes offrent le Coran en plein Paris.

Depuis son démarrage «en Allemagne en 2011», «le projet» a été à l’origine de «milliers de conversions», explique fièrement l’association «LIS!» sur son site Internet. Aujourd’hui, le «projet», qui consiste à «rendre le message du Coran accessible au plus grand nombre», se développe en France. Ce samedi, une distribution gratuite de corans a eu lieu place d’Italie, dans le XIIIe arrondissement de Paris. «L’association LIS! partage le message de l’islam, place d’Italie. Allahu Akbar», a tweeté le site «Islamconversion». Présentant les photos d’un grand stand drapé de blanc, derrière lequel une dizaine d’hommes barbus offrent des roses et des corans. (source)

À la préfecture de police de Paris, on assure qu’«il n’y avait pas de raison d’empêcher cette distribution sur la voie publique, vu que cette association l’a déjà fait plusieurs fois et qu’il n’y a jamais eu de problèmes». Et l’on ajoute que «bien sûr», les services de la préfecture se sont renseignés sur l’association «LIS!». Sans y trouver rien à redire. Il suffit pourtant de quelques clics pour tomber sur des articles de la presse allemande datés de 2012, s’alarmant de «distributions massives de corans» par cette même association, qualifiée de «groupe d’extrémistes salafistes», une branche radicale de l’islam. «L’auteur de cette action, Ibrahim Abou Nagie, un chef d’entreprise d’origine palestinienne, fait l’objet d’une surveillance des autorités, écrivait à l’époqueLe Figaro. Les services de renseignements jugent que la distribution du Coran n’est qu’un moyen détourné de recruter de nouveaux militants islamistes extrémistes.» En 2013, l’hebdomadaire Der Spiegelrapportait que ce «prédicateur de la haine» voulait «que la charia règne partout dans le monde». Ce samedi, le même Abou Nagie encourageait ses troupes place d’Italie. Le ministère de l’Intérieur n’a pas jugé «opportun» de faire un commentaire.

Heu….. Ok, tout est normal, nous sommes en France…..  Du coup on peut s’interroger sur l’efficacité des services de la préfecture…

————————————————————————————————————-

Un total de 297.532 logements ont été mis en chantier l’an passé en France, soit un plus bas depuis 1997, selon les chiffres publiés aujourd’hui par le ministère de l’Ecologie et du Développement durable. Les permis de construite délivrés ont atteint 381.075, soit le plus faible niveau depuis 1999.

Par rapport à 2013, les mises en chantier accusent un recul de 10,3% et les permis de construire de 12,0%. Dans la construction neuve, qui représente près de 88% de l’offre de nouveaux logements, les mises en chantier baissent de 9,5% et les permis de construire de 11,1%.

Sur le seul quatrième trimestre, les mises en chantiers ont reculé de 1,7% en données corrigées des variations saisonnières par rapport au troisième trimestre et les permis de construire accordés de 0,8%. (Reuters)

Un grand Bravo à Cécile Duflot qui aura réussi l’exploit d’être la pire ministre du logement de la Vème république.

Un grand merci à la géographe, qui place la Japon dans l’hémisphère sud, pour avoir nui comme personne au marché du logement.

Évidemment, ne vous attendez pas à des excuses de sa part.

————————————————————————————————————-

La Mairie de Paris envisage à nouveau d’interdire aux véhicules anciens de rouler dans la capitale en ressuscitant le projet Zapa.

«Lancer un signal fort en faveur de la lutte contre la pollution atmosphérique.» Tel est l’actuel credo d’Anne Hidalgo selon un rapport interne rédigé début janvier par la communauté d’agglomérations Plaine Commune Grand Paris. Un plan d’action devrait être présenté au Conseil de Paris les 9 et 10 février prochains et pourrait être mis en place dès avril 2015 dans Paris et une bonne partie de son agglomération. Il prévoirait tout simplement d’interdire de circuler aux véhicules particuliers immatriculés avant le 31 décembre 1996. Ce plan s’appliquerait aussi aux camionnettes et aux utilitaires légers produits avant le 30 septembre 1997, aux autocars, bus et poids lourds immatriculés avant le 30 septembre 2001, et enfin aux deux-roues motorisés antérieurs à 2000. (source)

Bah oui, c’est bien ça et cela démontre une fois de plus que la gauche parisienne est totalement déconnectée de la réalité et que ces gens ne sont que des bobos qui n’aiment pas les moins riches qu’eux.

On peut y aller !!  Discrimination, stigmatisation, injustice sociale et… Elle est belle la gauche parisienne !

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour En vrac : Mardi 27 Janvier 2015

  1. Lyly dit :

    J’adore le concept d’indemnités de déplacement pour des gens qui ne payent ni le train ni l’avion (y compris ceux de la cour des comptes qui s’insurgent du même avantage chez les salariés de la sncf ou air France….faut être un peu cohérent…)

  2. Lyly dit :

    Pour travailler dans l’immobilier ce n’est pas absolument pas la loi duflot qui est responsable (bien que sa loi soit ridicule) mais la crise tout court. Tout le secteur s’attendait à une baisse spectaculaire après la loi scellier qui a complètement faussée le marche. C’était très bien pour sauver le secteur du btp et continuer à alimenter la hausse de l’immobilier sur le moment mais c’était reculer pour mieux sauter.
    Tous les projets scelliez finissent de sortir de terre, cela alimente une baisse des loyers et l’arrêt des projets dans les villes moyennes et la très grande couronne car le marche est déséquilibré pour longtemps. Pour Paris et la petite couronne de toute façon la question n’est pas la construction en elle-même mais de construire plus haut ou moins de bureaux donc rien a voir avec la politique de loyer locatif des particuliers.

    • Skandal dit :

      Il n’y a pas que l’encadrement des loyers dans la loi Duflot, il y a aussi la complexification de tout un tas de trucs déjà bien compliqués et se rajoute à ça la loi de transition énergétique qui ajoute des normes et des règles et donc renchérit les couts de constructions.

      Pour connaitre, non pas des entrepreneurs du bâtiment mais des investisseurs, je peux affirmer que ceux ci ont stoppé tous leurs projets d’investissement avec la loi Duflot car les rendements sont de plus en plus incertains.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s