Affaire Zemmour : mais c’est quoi cette « ligne rouge » que les gauchistes disent de ne pas dépasser ?

Switchie5

ligne-rouge_A
.
Ce qui est terrifiant dans “l’affaire Zemmour”, c’est qu’une petite poignée de contrôleurs de la pensée et de gendarmes des médias puissent — non pas informer de façon objective — mais s’arroger le droit d’interdire de parole, de bannir des ondes et d’empêcher de s’exprimer un écrivain qui a le malheur de ne pas penser comme eux, c’est à dire à gauche. Pathétique réflexe de défense d’une petite caste journalistique qui sent que l’opinion est en train de basculer. Ultime crispation idéologique de journalistes sectaires à court d’arguments, incapables d’engager le débat et la discussion, de supporter la contestation, voire même la polémique ou la controverse. Tels de petits inquisiteurs haineux, leur premier réflexe n’est pas de débattre mais d’organiser des procès en sorcellerie, de préparer les bûchers médiatiques et d’allumer les autodafés cathodiques qui permettront d’exécuter l’hérétique “raciste” et “nauséabond” qui refuse même — rendez-vous compte — de…

Voir l’article original 1 368 mots de plus

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s