Rosaelle et la censure

C’est décidément une constante chez certains degôches, la censure… Surtout quand vous leur démontrer par A + B qu’ils ont parfaitement tort et qu’ils parlent de choses qu’ils ne connaissent pas et ne comprennent pas.

C’est si difficile pour eux d’admettre que certains s’y connaissent infiniment mieux qu’eux sur certains sujets qu’ils préfèrent censurer que de voir leurs propos totalement démontés par mieux instruit qu’eux.

Il est un certain nombre de sujets sur lesquels je suis parfaitement incompétent. La littérature, la médecine, l’architecture, la philosophie, la couture, la fabrication des tuyaux de cuivre, l’obstétrique etc… Même en orthographe, je suis parfaitement nul.

Il y a en revanche certains sujets sur lesquels je ne crains personne et je me considère, sinon comme un expert, du moins comme un professionnel particulièrement éclairé : la finance, la macro-économie, le marché des changes, le marché des dérivés etc…

Et je trouve absolument insupportable, je dirai même pathétique et totalement incohérent intellectuellement de me faire censurer quand je démontre que mon contradicteur à tort, surtout quand ce dernier (ou cette dernière dans notre cas) se prévaut de la tolérance, de la démocratie, du libre-arbitre et de l’information du citoyen.

Rosaelle (puisque c’est elle) se trouve dans une schizophrénie intellectuelle très inquiétante.

Et je vais le démontrer ici même :

Allez lire post, puis revenez ici lire mes commentaires censurés :

  • Skandal : Vous êtes d’une mauvaise foi certaine Rosaelle étant donné que vous censurez aussi les commentaires courtois qui seraient en désaccord avec vous ou qui vous placent devant vos propres contradictions…Vous refusez de fait d’argumenter votre position par rapport à celle de vos contradicteurs.
    Vous faites donc de la censure pure et simple, ce qui est votre droit le plus stricte (même s’il est, ensuite, difficile de vous revendiquer démocrate ou républicaine…) mais ne vous cachez pas derrière je ne sais quel respect de la loi.Nombres de mes commentaire n’ont jamais été publiés, ils respectaient pourtant parfaitement la loi française mais ils avaient certainement le fâcheux caractère de vous contredire, de vous démontrer que vous aviez tort ou de vous mettre face à vos contradictions.Donc vous censurez ceux qui ne sont pas d’accord avec vous. Assumez le et ne vous cachez pas derrière un soi-disant respect de la loi…

Réponse de Rosaelle :

  • Je viens de refuser un commentaire de Skandal.
    Je ne supporte pas le double langage. Cette personne se plaint d’être injustement traitée et censurée sur son blog.
    Ses commentaires, il n’y a qu’à les lire sur son blog dans un article intitulé justement « Censure ».
    Quand on se permet de lancer des ragots sur ma personne en impliquant Nicolas Jegou qui me considérerait, selon les dires du Skandal en question, comme une parfaite idiote alors que c’est totalement faux,on ferait bien de ne pas se la ramener.
    Je n’accepte pas les discussions stériles style trollage et les commentaires qui pensent pouvoir me ridiculiser.
    C’est mon blog ici.
    Si je n’ai pas envie de publier une personne qui colporte des propos diffamatoires sur moi, c’est mon choix et cela rentre dans ma liberté en tant que responsable des publications.

Des propos diffamatoires ? Ha bon ? Ou cela ? Madame est vexe du fait que je l’ai totalement ridiculiser en lui montrant qu’elle ne connaissait rien, mais alors rien du tout, aux fonctionnement des monnaies et du marché des changes. Elle a été tellement ridiculisé qu’elle a préféré me censurer… Et bien j’en prends acte, ce sont des méthodes de fascistes…

Autre exemple, allez lire ce post puis revenez ici lire mes commentaires censurés :

  • Skandal : Le fait est que race et civilisation n’ont absolument rien à voir.
    Le fait est que certaines civilisations sont supérieur à d’autre.
    La civilisation Romaine Antique, la civilisation Grecque d’Alexandre le Grand, la civilisation Égyptienne etc… Les traces culturelles que ces civilisations ont laissé sont la pour prouver leur supériorité par rapport à d’autre.

    Cela veut il dire que certains individus sont supérieur à d’autre ?
    Non, en aucun cas, cela veut simplement dire que certaines civilisations sont supérieures à d’autre.

    Et oui, il me semble qu’une civilisation qui promeut l’égalité, la liberté et la fraternité (même s’il y encore beaucoup de chose à faire) est supérieure à une civilisation qui prêche l’inverse.

    Non ?

Réponse de Rosaelle :

  • Skandal, je vous ai déjà dit que je ne publierai plus de commentaires racistes et xénophobes. Vous en êtes à un tel point que vous ne vous rendez pas compte que vous l’êtes et que votre discours propage la haine de l’autre.
    Si on proposait une loi pour interdire la religion musulmane comme cela a été le cas auparavant pour la religion juive, vous seriez d’accord car c’est de ça qu’il s’agit chez vous au fond.
    Et vous insultez quand même 1 milliards de gens sur cette planète qui ne sont pas tous salafistes ni intégristes qui sont aussi et d’abord des êtres humains comme nous.
    « Tous les êtres naissent libres et égaux en droit »
    Vous bafouez cette phrase en soutenant la supériorité des civilisations.

Ma réponse :

  • Vous confondez encore, mais c’est une constante chez vous, race et civilisation, vous assimilez même l’Islam à une race. Je ne savais pas qu’une religion pouvait également être une race…« Si on proposait une loi pour interdire la religion musulmane comme cela a été le cas auparavant pour la religion juive, vous seriez d’accord car c’est de ça qu’il s’agit chez vous au fond. »
    Heu…. Non, pas du tout.Mais vous utilisez une technique bien connu de tous les totalitaires de ce monde : vous me faite un procès d’intention et me faisant dire ce que je n’ai jamais dis.« Et vous insultez quand même 1 milliards de gens sur cette planète qui ne sont pas tous salafistes ni intégristes qui sont aussi et d’abord des êtres humains comme nous. »
    Ou est ce que j’ai insulté des gens ?

    «  »Tous les êtres naissent libres et égaux en droit »Vous bafouez cette phrase en soutenant la supériorité des civilisations. »
    Voici la phrase complète : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. » Pour information.

    Et vous faites encore un amalgame des plus stupide. Je ne bafoue rien du toit, je n’ai jamais parlé d’une inégalité de droit, j’ai parlé d’une supériorité culturelle, cela n’a absolument rien à voir.

    Ce n’est pas parce que les êtres humains sont égaux en droits et en devoirs (je rajoute devoirs parce que vous semblez souvent l’oublié) que les civilisations sont égales entre elles.

    Vous avez peut être remarqué (ou pas…) que certains sont plus beaux que d’autre, ou plus grands, ou plus forts ou plus intelligents, cela ne les empêchent pas d’avoir les même droits et les même devoirs.

On peut remarquer plusieurs très intéressantes :

– L’utilisation à contre emploi des termes « raciste » et « xénophobe ». Je n’ai jamais parlé de race. J’ai parlé de civilisation. Ensuite Rosaelle assimile, comme nombre d’ignares, l’islam à une race. Ce qui évidement une idiotie. Je veux bien, à la rigueur, être qualifié d’islamosceptique.
De même que xénophobe. je ne vois pas en quoi la supériorité d’une civilisation sur une autre démontre une peur de l’étranger. Je pense que l’immigration ne sert à rien et qu’elle est nuisible. Mais je n’en ais pas peur.

-Ensuite mon discours propagerait la haine de l’autre. Dire, par exemple, que la civilisation judéo-chrétienne européenne de ces 500 dernières années me semble supérieure à la civilisation arabo-islamiste du moyen-orient ce n’est pas propager la haine. Je n’appelle pas au boycott, je n’appelle pas au pogroms ni même au ratonnade. Je considère simplement que la lapidation, l’excision, le fait que la femme soit à un rang social inférieur à l’homme, l’extrémisme religieux, les appels à tuer celui qui est différent, la justification des esclaves sexuelle, comme une infériorité culturelle et civilisationnelle par rapport à notre civilisation.
Une fois que j’ai dit ça, je n’appelle pas à la haine de ces gens. Ils font absolument ce qu’ils veulent chez eux, je m’en fous.

– Il semblerait également que Rosaelle lise dans mes pensées et que dans ces dernières il serait inscrit que je suis pour l’interdiction de l’islam en France.
Première nouvelle. C’est bien mal connaitre le libéral que je suis (ou que je prétends être). Je ne suis pour l’interdiction de rien du tout, sauf les prêches extrémistes islamistes. La seule chose que je réclame c’est le respect des lois, des traditions et de la culture Française et je pense que le fait d’être musulman est parfaitement compatible avec cela. Comme nombre d’entre vous, je connais des musulmans Français qui s’accommodent parfaitement de cela.
Et je suis d’autant plus courroucé quand j’apprends qu’une jeune femme en burqa refuse de révéler son identité en hurlant qu’elle ne reconnait pas les lois de la République Française. Je suis pour l’interdiction de la burqa et même pour l’interdiction du port du voile, mais en aucun cas pour l’interdiction de la religion musulmane car ce serait s’abaisser au niveau de ceux que je méprise, ceux qui interdisent le judaïsme ou la catholicisme chez eux. Je reste cohérent.
C’est une technique, qu’utilisait en son temps et systématique l’Indien, typiquement totalitaire et anti-démocratique que de faire dire au gens ce qu’ils n’ont pas dit et surtout jamais pensé. Ajouter à cela le fait qu’elle publie ses réponses mais pas les miennes, vous obtenez une propagande digne des HLPSDNH….

– J’insulterai également 1 milliards de gens, non salafistes, non intégristes. Ou ? Quand ? Comment ? Ou est ce que j’ai insulté des gens ? Ce n’est pas une insulte de dire que je suis plus beau ou plus intelligent que certain et ce n’est pas une insulte de dire que ma civilisation est supérieure à d’autres et peut être inférieurs à certaines.

– Et enfin, le grand final, la déclaration des droits de l’Homme…
Il faudra que l’on m’explique ce que l’égalité en droit a avoir avec la supériorité ou non d’une civilisation. On peut être égaux en droit ou pourtant être plus intelligent, plus riche, plus inventif, plus beau ou je ne sais quoi d’autre.
On retrouve ici l’égalitarisme forcené des degôches. Cet égalitarisme qui a détruit l’ascenseur social et mis à mal l’éducation nationale.
J’ai les même droits et les même devoirs que mon voisin et pourtant je suis plus grand, plus fort, plus beau et plus intelligent que lui. Je suis donc supérieur à lui sur de nombreux points. Cela ne m’empêche nullement de l’apprécier.

J’invite donc Rosaelle à venir s’exprimer ici. A argumenter sa position, a déconstruire mes arguments un par un. Et contrairement à elle, je ne censure rien et surtout pas ceux qui ne sont pas d’accord.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Rosaelle et la censure

  1. pierr43@hotmail.com dit :

    Je comprends parfaitement ton agacement, mais Rosaëlle est « égalitariste ».
    A partir de là, tout ce qui ne va pas dans le sens de l’égalité est irrecevable.
    Comme si pour penser le monde de la bonne manière, il fallait une nécessaire égalité entre les hommes. Comme à la bonne époque de Mao.
    BBbbrrrrr, ça fait froid dans le dos.

  2. Je suis d’accord avec vous, mais franchement, vous vous donnez bien du mal pour rien. Laissez donc Rosaelle à ses délires et à ses fausses amitiés. J’ai cessé de commenter chez elle depuis belle lurette. Elle censure, soit ! Mais il y a une chose qu’elle ne parviendra pas, et pour cause, à jamais endiguer : le flot d’ineptie qui s’échappe à jet soutenu de son clavier. La solution me semble consister à se réjouir de ses énormes bourdes et de sa phénoménale prétention. Dans un monde où on confond ennui et sérieux, ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de tomber sur une telle source de rigolade ! Lui répondre est lui accorder une importance qu’elle ne mérite aucunement.

  3. pierr43@hotmail.com dit :

    Je vais vous dire, le plus dérangeant chez eux, c’est l’incroyable compassion pour les criminels et délinquants de tout bord, et le racisme à l’égard des non-gôches!
    Vous verriez la p’tite sauterie qu’ils sont entrain de se taper!
    Ce sont de vieux chatons qui ont horreur du lait frais et qui ne digèrent que le lait pasteurisé, et une fois bu et dirigé par leurs maîtres
    Minet, minet, viens boire ton lait…

  4. Skandal dit :

    J’accorde de l’importance au fait que pour une grande partie des gens dans ce pays il semble que l’incohérence intellectuel, la censure de tout ce qui ne va pas dans un certain sens, l’évocation de contre vérité et le procès d’intention soit un art de vivre.

    C’est ce que je combat.

    Les commentaires sont des perles d’incohérences.

    exemple : « je censure régulièrement les trolls. Tu n’as même pas besoin de te justifier. On fait ce qu’on veut chez nous ! »
    Donc nous n’avons pas à justifier du fait que nous ne voulons pas chez nous des gens qui seraient soi-disant des trolls ?

    C’est très intéressant et ça me rappel furieusement le point de vu d’une certaine partie de la population qui, elle aussi, ne veut pas de chez elle un certain nombres de trolls…

    Autre exemple : « Vous deux, d’autres, moi,avons ( nous le croyons en tout cas) ce libre-arbitre que nous confère non pas notre intelligence mais la connaissance de certains faits historiques méconnus ou ignorés par les « braves gens ».
    C’est étrange, j’ai démontré, chez Rosaelle, par des faits historiques, économiques et financiers qu’elle avaient tort sur un sujet…

    De plus comment « instruire » les gens si vous ne répondez même pas à leurs commentaires ? Comment démontrer que son contradicteur a tort si vous ne l’écoutez même pas ? La connaissance de certains faits historiques devrait pousser une personne capable d’écrire cela a se rappeler que c’est comme cela que commence les tyrannies et les dictatures totalitaires.

    La suite est pas mal : « C’est à eux que s’adresse la censure et ils ne savent même pas qu’ils sont censurés : là est le problème !  »
    Bah si on le sait… Justement…

    La fin en forme d’apothéose : « Les censeurs sont presque toujours des menteurs : j’ai dit « presque » ! Donc, si vous me permettez de revenir vous en dire plus, je reviendrai ! »
    Si les censeurs sont presque toujours des menteurs, ce qui ne le sont pas n’en sont pas pour autant des parangons de vertu. Néanmoins j’ai nettement plus de chance d’être intellectuellement honnête en ne censurant pas qu’en le faisant…

    Et le Grand Final : « Merci d’avoir ouvert ce débat et de l’ouvrir à tous et non à quelques pingouins fascistes ou racistes qui viennent pleurer misère… »
    Remarquez la contradiction forte entre « a tous » et « non à quelques »… C’est antinomique.
    Et puis, puisque qu’on en arrive au fascisme j’aimerai que l’on m’explique ce qu’il peut y avoir de fasciste dans les propos ou même de raciste, qu’on me donne des exemples des phrases écrites, des sources…
    Quand à pleurer ma misère, excusez moi de réclamer un peu de liberté de parole, je ne suis pas sur que l’on soit en dictature.

    Encore que…

  5. koltchak91120 dit :

    Et bien voilà, vous aussi vous l’avez votre certificat de nauséabond, vous qui étiez jaloux du mien ! Vous entrez chez les « happy few ». Être distingué par Dame Rosaelle c’est un peu notre Saint Crépin à nous, les réacs. Plus tard, lorsque nos enfants évoqueront les passes d’armes entre Réacs et Leftblogueurs, nous pourrons dire que nous y étions, que nous marchions, pied à pied, aux côtés de Didier Goux, de Jacques Etienne, du Pélicastre, de Suzanne, de Dixie :

    « À compter de ce jour jusqu’à la fin du monde,
    Sans que de nous on se souvienne,
    De nous, cette poignée, cette heureuse poignée d’hommes, cette bande de frères.
    Car quiconque aujourd’hui verse son sang avec moi,
    Sera mon frère ; si humble qu’il soit,
    Ce jour anoblira sa condition.
    Et les gentilshommes réacs aujourd’hui dans leur lit,
    Se tiendront pour maudits de ne pas s’être trouvés ici,
    Et compteront leur courage pour rien quand parlera,
    Quiconque aura combattu avec nous le jour de la Saint Crépin.

    Le bon vieillard racontera cette histoire à son fils ;
    Et d’aujourd’hui à la fin des siècles, ce jour solennel ne passera jamais,
    Qu’il n’y soit fait mention de nous ; de nous, petit nombre d’heureux, troupe de frères :
    Car celui qui verse aujourd’hui son sang avec moi sera mon frère.
    Fût-il né dans la condition la plus vile,
    Ce jour va l’anoblir :
    Et les gentilshommes d’Angleterre, qui reposent en ce moment dans leur lit
    se croiront maudits de ne s’être pas trouvés ici.
    Comme ils se verront petits dans leur estime, quand ils entendront parler
    L’un de ceux qui auront combattu avec nous le jour de Saint-Crépin !

    Le bonhomme apprendra cette histoire à son fils.
    Et la Saint-Crépin ne reviendra jamais,
    D’aujourd’hui à la fin du monde,
    Sans qu’on se souvienne de nous,
    De notre petite bande, de notre heureuse petite bande de frères !
    Car celui qui aujourd’hui versera son sang avec moi,
    Sera mon frère ; si vile que soit
    Sa condition, ce jour l’anoblira.
    Et les gentilshommes aujourd’hui dans leur lit, réactionnaires,
    Regarderont comme une malédiction de ne pas s’être trouvés ici,
    Et feront bon marché de leur noblesse, quand ils entendront parler l’un de ceux
    Qui auront combattu avec nous au jour de la Saint-Crépin
    ».

    Tally Ho mes frères ! Portons haut nos couleurs, nous sommes gens de France et par ma foi, nous ne saurions avoir honte de ce que nous sommes. Faisons fi de l’adversité et n’ayons pas peur de nous battre à un contre dix. Peu nous chaut les victoires à la Pyrrhus dont se contentent nos ennemis.

  6. Carine dit :

    Sécession intérieure n’y est pas encore, je crains.
    C’est pas juuuuuste ! Je fais des efforts, pourtant !

    • koltchak91120 dit :

      Si, j’ai retrouvé le billet. Il est daté du 23 juin et s’intitule  » Nos chers Rois… » dans lequel elle s’attaque à votre billet du 21 intitulé « Ménélas le gauchiste ».

      • pierr43@hotmail.com dit :

        Un jour elle vous a dit: « vous et votre bande ».
        Je sais pas pourquoi mais ça m’a fait marrer.
        Elle a ce besoin de qualifier ce qu’elle n’aime pas.
        Après tout elle aussi a sa bande, et ils sont bien pire!

      • Carine dit :

        Ah d’accord. merci Koltchak ! C’était El Desdichado le coupable^^.

  7. Robert Marchenoir dit :

    Franchement, à quoi bon s’abaisser à polémiquer avec quelqu’un capable d’écrire :

    “Tous les êtres naissent libres et égaux en droit”. Vous bafouez cette phrase en soutenant la supériorité des civilisations. ?

    Cette femme est profondément stupide. Elle ne comprend même pas ce qu’elle écrit.

    • Skandal dit :

      C’est peut être l’argument que j’ai trouvé le plus stupide. Cette femme arrive quand même à nier les différences (physiques, culturelles, intellectuelles, scientifiques, psychologiques, morales etc…) qui existent entre les êtres humains et donc à fortiori lorsqu’ils se regroupent en civilisation.

      Et puis surtout elle oublie complétement que cette phrase ne s’applique qu’a la République Française sinon comment expliquer le colonialisme forcené des socialistes Français de la fin du XIXème et du début du XXème siècle.

      Et puis quitte à la prendre à son propre jeux, n’y a t’il pas marquer que les hommes naissent libres ? La déclaration des droits de l’homme ne serait elle pas le premier (un des premier) texte libérale ?

      • Robert Marchenoir dit :

        Ann’ effé, mais c’est surtout que cela a à peu près autant de sens que de dire : le ciel est bleu, par conséquent vous ne pouvez pas dire que l’omelette est baveuse. C’est du même niveau.

        Elle commence par faire l’erreur classique de tous les socialistes concernant l’égalité. Elle ne voit pas — et pourtant c’est écrit — que la Déclaration des droits de l’homme stipule l’égalité en droit.

        L’égalité en droit, ça veut dire que si un copain du président ou un clodo va-nu-pieds sont jugés pour un meurtre commis dans les mêmes circonstances, ils seront passibles de la même peine. Ca veut dire ça, et rien que ça.

        Ca ne veut pas dire :

        – Que tout le monde doit avoir le même salaire, ou que certains ne doivent pas gagner plus que tel salaire.
        – Que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.
        – Qu’il n’y a pas des abrutis et des génies, des beaux et des laids, etc.
        – Que tout le monde a droit à un logement, et dans le 16ème arrondissement de Paris, encore.
        – Que tout le monde a le droit de se présenter à Sciences Po ou d’en sortir diplômé.
        – Que tout le monde a le droit de rentrer dans une boîte de nuit.
        – Que tout le monde a le droit à un emploi quel qu’il soit.
        – Qu’un propriétaire n’a pas le droit de refuser de louer à un Arabe.

        Etc, etc.

        C’est une disposition juridique. Cela n’a donc rien à voir avec les mérites, supposés ou réels, de tel ou tel individu, et encore moins de telle ou telle civilisation.

        Enfin, c’est une loi française, donc cela concerne exclusivement la Frônce. Cela ne s’applique donc pas à Bougnoul Land, par définition.

        A noter que des versions ultérieures de la constitution ont progressivement dévoyé la notion d’égalité en droit, en ajoutant des règles qui relèvent de la morale socialiste et des droits à, de sorte que certaines des négations que je décris ci-dessus ne s’appliquent plus.

        Il n’en reste pas moins que si l’on se réfère à la Déclaration des droits de l’homme originelle, celle de 1789, l’égalité qu’elle proclame est infiniment plus restreinte que celle dont parlent les socialistes.

  8. Skandal dit :

    Les gauchos ont réussi à transformer l’égalité en égalitarisme…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s